Les 5 idéaux Reiki, les affirmations positives et le Pardon

À la manière des accords Toltèques, le Reiki reprend 5 idéaux, comme des principes de vie, à savoir :

aline-de-nadai-520660-unsplashJuste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation.

Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère.

Juste pour aujourd’hui, je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions. J’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux.

Juste pour aujourd’hui, je vis ma vie honnêtement.

Juste pour aujourd’hui, je respecte la vie autour de moi sous toute forme.

Dans cet article nous aborderons à travers les 5 idéaux Reiki :
  • Le remerciement
  • Les affirmations positives
  • Le pardon

Juste pour aujourd’hui … 

Ce principe ramène à la notion de vivre l’instant présent. Le fait de ne pas vivre dans le passé ou le futur, mais de vivre et d’agir en ce moment-même.

… je me libère de toute préoccupation.

C’est le lâcher prise. Se défaire de toute préoccupation qui viendra occuper le mental. S’occuper de quelque chose oui, s’en préoccuper en revanche, c’est s’inquiéter d’une chose qui n’est pas arriver. C’est la conséquence principale de notre désir permanent de vouloir contrôler. Si un problème a une solution, pourquoi s’en préoccuper ? Et à l’inverse, si un problème n’a pas de solution, pourquoi s’en préoccuper ?

 

… juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère. 

La perte de contrôle nous amène à la préoccupation, qui elle même nous amène vers la frustration et la colère, envers soi ou envers autrui. La colère est un sentiment destructeur, autant pour nous que pour les autres. Malgré tout, elle fait partie de nos états-d’âmes et il est bon, à ce titre, de chercher à comprendre son origine. Pourquoi est-on en colère ? Quelle frustration m’a amené dans cet état ? Qu’est ce que cette colère, une fois exprimée, va t-elle m’apporter de bon ? Ou de mal ? On peut manifester sa colère de manière positive (sauter, courir, crier dans un coussin…) pour s’en libérer, mais il faut toujours accompagner ce défoulement par un temps de réflexion.

 

…  je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions.

Ce principe met en avant la gratitude que l’on peut cultiver au quotidien, pour toutes les choses qui nous sont offertes, plutôt que de se concentrer uniquement sur les éléments négatifs de notre journée. Pour cela, deux moyens : l’affirmation positive et le remerciement. Remercier l’abondance dans votre vie, remercier les choses qui se sont bien déroulées, remercier les événements qui, dans l’instant vous ont peut-être paru négatifs et qui, au final, vous amène à quelque chose de très enrichissant (par exemple, rater un examen et vous réorienter professionnellement dans un tout autre métier qui finira par vous passionner). Remercier la vie, les anges, les esprits, les énergies, tout ce dont en quoi vous croyez, des belles choses qui vous arrivent (cela peut être des petites choses très simples, comme la pluie qui se calme au moment où vous devez sortir !).

miguel-bruna-704166-unsplash.jpg

_______________________________________

Pour ce qui dit des affirmations positives

Elles sont basées sur la Loi d’attraction, une des grandes lois de l’univers, qui veut que ce qui se ressemble s’attire. Et même s’il nous paraît difficile d’affirmer ces phrases en y croyant, la répétition reste un moyen d’y parvenir. Plus vous répéterez, plus vous y croirez (comme les pensées négatives d’ailleurs, tout marche selon le même schéma). On joue ici sur l’inconscient humain. Ainsi si vous pensez, croyez ou dites une affirmation, négative ou positive, vous finirez par y croire. Ça va du ‘je suis vraiment nulle’ au  ‘je me débrouille très bien!’.

Les affirmations positives fonctionnent mieux lorsqu’elles sont courtes et concises et au temps présent ou au passé composé (l’action est comme déjà réalisé, elle n’est pas qu’un simple souhait). Ainsi, notre croyance en cette phrase n’est que plus forte, et les anciens schémas s’effacent petit à petit jusqu’à laisser place à de nouveaux. Au lieu de dire ‘je veux avoir confiance en moi’ ou ‘je souhaiterai réussir cet examen’, on dira ‘j’ai confiance en moi’ ou ‘j’ai réussi cet examen’. Au début, on aura dû mal à se croire, on aura l’impression de se mentir ouvertement, de se voiler la face. Pourtant on ignore comment l’impact d’une affirmation positive peut être puissant, et le devient de plus en plus avec le temps.

Pour aller plus loin : on peut se poser la question de savoir si ce que nous demandons est réellement bon pour nous. Dans ce cas là, certaines personnes aimeront rajouter à leurs affirmations ‘pour le plus grand bien de tous et en harmonie avec l’Univers’, pour s’assurer que ce qu’ils affirment ne fasse de mal à personne, et que l’Univers nous rendrait uniquement ce qui est bon pour nous sur l’instant.

_______________________________________

… J’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux. 

Ici on s’intéresse surtout à la notion de pardon.

Pourquoi pardonner ?
  • l’antonyme du pardon, la haine, s’installe lorsque les actes non pardonnés produisent de l’énergie en boucle, nous ‘bouffant’ de l’intérieur, et nous faisant répéter les mêmes schémas indéfiniment.
  • pour se sentir plus léger. C’e n’est certes pas une obligation que de pardonner, mais cela reste un véritable cadeau que l’on peut s’offrir.
Comment pardonner ?
  • en prenant en compte que nous sommes tous des créateurs et, qu’à ce titre, nous nous sommes créés au rythme de nos expériences personnelles qu’autrui a pu nous apporter, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.
  • en réalisant que nous ne sommes pas des victimes, et que nous sommes entourés de bénédictions dans notre vie quotidienne. Sans victime, point de coupable.
  • en prenant le temps de comprendre pour ensuite (et seulement ensuite) être capable d’accepter. C’est là une erreur commune : nous essayons de pardonner sur le plan émotionnel (l’acceptation), avant même de nous occuper du plan mental (la compréhension) ! Si on ne s’occupe pas du plan mental, celui-ci ne va cesser de s’affoler, qu’importe la bonne volonté que l’on mettra à vouloir pardonner !
  • Pour s’occuper du plan mental donc, il est nécessaire de se poser les bonnes questions :

icons8-team-355981-unsplash

 

1. La personne nous a tel fait cela intentionnellement ?

2. L’a t-elle fait personnellement, contre vous ?

3. Pensez-vous que cette personne s’est rendue compte du mal qu’elle était en train de vous faire ?

4. Pensez-vous que cette personne se souvienne de cet événement ou se souvienne de vous ?

 

Si vous répondez majoritairement Non, cela n’était nullement contre vous. En revanche, si vous avez répondu Oui, vous êtes celui/celle qui a entretenu cette souffrance jusqu’ici pendant tout ce temps, et il est temps de s’en libérer. Il ne s’agit pas ici de culpabiliser, mais de constater notre habitude à mémoriser la souffrance pour s’en nourrir jour après jour.

 

… je vis ma vie honnêtement.

Ce principe est le même que le 1er accord Toltèque ‘Que votre parole soit impeccable’, que je vous invite fortement à lire.

En étant honnête avec vous-même et avec les autres, avec ce que vous voulez, ne voulez pas, pensez, ne pensez pas, etc … d’une part vous enlèverez un fardeau incommensurable à votre vie terrestre, et d’une autre part vous vous rendrez compte à quel point la vie devient plus facile. Il est possible de perdre des gens en chemin, mais l’incroyable bénéfice de l’honnêteté est un cadeau sans fin. En étant honnête, vous vous entourerez naturellement de gens qui seront, pour la plupart, également capables de cette honnêteté.

Ne plus mentir, dire ‘non’ quand on veut dire ‘non’ et ‘oui’ quand on veut dire ‘oui’. On n’a plus rien à cacher, on ne peut satisfaire tout le monde tout le temps, on évite la souffrance du doute, des non-dits, des mensonges. On est honnête tout en savant amener les choses à autrui (le tout n’est pas d’être méchant, mais de faire connaître notre point de vue ou nos décisions). C’est la porte ouverte à la douceur dans la clarté, le respect, et la fermeté dans l’amour.

 

… je respecte la vie autour de moi sous toute forme.

Ici il s’agit du respect porté à toute forme de vie de manière globale. Les humains, les animaux, comme les végétaux, nous faisons tous partis de cette énergie subtile et nous sommes donc tous, à ce titre, nécessaires à cet équilibre. Nous sommes tous une parcelle d’une seule et même vie. Tout ce qui m’affecte affecte les autres et vice versa. Ainsi, en traitant une autre forme de vie respectueusement, on génère du respect pour soi-même. Les ressentis sont partagés, comme une immense base de donnée universelle (c’est l’essence même des égrégores). Nous ne pouvons donc vivre égoïstement en ignorant les autres formes de vie qui constituent, avec nous, ce Tout.

 


Sources : Manuel Reiki 1er degré, Nita Mocanu.

 

2 réflexions sur “Les 5 idéaux Reiki, les affirmations positives et le Pardon

  1. Raphaellakay dit :

    Encore un article que j’aime bien revenir lire de temps en temps 🙂 La phrase suivante m’a particulièrement marquée : « Si un problème a une solution, pourquoi s’en préoccuper ? Et à l’inverse, si un problème n’a pas de solution, pourquoi s’en préoccuper ? »
    Et tout le passage aussi sur le pardon, je partais en mode « ah non, le pardon n’est pas obligatoire, Alice Miller blablabla » mais après tu parles de pardon sur le plan émotionnel ET mental, et… c’est dingue, ça change pas mal de choses !!
    Je ne le redirai jamais assez : merci pour tes articles ❤

    Aimé par 1 personne

    • Léna dit :

      Je n’ai pas le mérite d’avoir créé cette phrase, mais je l’ai trouvé très pertinente en effet ! Je suis toujours contente de savoir que ça ne parle pas qu’à moi 🙂
      Je te remercie, ça me fait chaud au coeur ! Merci merci merci à toi de me lire, ça m’encourage toujours plus !! ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s