Les chakras partie 2 – Anahata, Vishudda, Ajna chakra

Cet article est une suite. Pour connaître ce qu’est un chakra, l’importance de leur équilibre et les trois chakras précédents (Muladhara, Svadhisthana, Manipura), reportez-vous à la Partie 1.

Dans cette Partie 2, nous nous intéresserons aux trois chakras suivants

Anahata – Le Chakra du Coeur
Vishuddha – Le Chakra de la Gorge
Ajna – Le Chakra du 3e oeil

 


ANAHATA CHAKRA

Le chakra du cœur

Physiologiquement on situe ce chakra au niveau du cœur. Il symbolise la manifestation et la conscience de l’amour. Par ce centre du cœur, nous entrons dans la pulsation même de la vie. On le réfère souvent à une sorte de balance entre les chakras inférieurs et les chakras supérieurs : les trois chakras inférieurs nous apportent de bonnes bases, allié à la gestion du plaisir et de la confiance en soi, et cet équilibre nous permet de développer de l’amour et de la compassion ; amour et compassion qui nous ouvre à la conscience plus élevée des trois chakras supérieurs. Vous l’aurez compris : si Anahata est équilibré, vous n’avez aucun mal à ressentir amour et compassion pour vous-même et pour autrui.

Si ce chakra est bloqué : vous avez tendance à investir beaucoup de votre énergie dans les autres, sans que cela soit sain. Peut être êtes-vous trop collant, ou encore avez-vous tendance à jouer les sauveurs à votre propre détriment. Cela s’accompagne souvent d’un sentiment global de solitude ainsi que d’une faible estime de vous-même ; ou au contraire vous n’avez que très peu d’empathie pour les autres, vous éloignant également de relations saines, pouvant même aller jusqu’à l’isolement. Physiquement, le déséquilibre de ce chakra se traduit par des problèmes de circulation sanguine ou des problèmes respiratoire, un sentiment de poitrine oppressée, etc…

 

1. Spécificités et représentation

AnahataSymbolLié : à l’air

Couleur : Vert

Son (bijna) : YAM

Sens : le toucher

Organe : la peau

 

Un hexagone symbolise le vayu, l’élément subtil de l’air. Présence du nœud de Vishnu Granthi, nœud qui doit être dissout pour se défaire des vices construits par la personnalité et l’égo, espace dans lequel l’individu s’enferme. Si le noeud n’est pas dénoué, l’individu agit selon ses valeurs égotiques. Dénoué, il agira selon l’intuition pure. 12 pétales entourent ce chakra (KAM, KHAM, GAM, GHAM, NAM, CAM, CHAM, JAM,  JHAM, NAM, TAM, THAM).

 

2. Postures et mudra pour Anahata

Les postures dites « d’ouverture du cœur » seront vos meilleures alliées pour équilibrer ce chakra. Associées à des salutations au soleil, vous pouvez mettre l’accent sur des postures qui ouvrent la cage thoracique, les omoplates et les épaules. Le tout est de créer de l’espace dans cette région du corps.

 

 

 

Le demi-cobra : allongé sur le ventre, mains sous les épaules, coudes ramenés le long du corps, redressez votre buste en vous aidant uniquement de vos dorsaux. Tenez sur dix respirations. Si pouvez également entrer en Cobra : le buste largement redressé, les bras tendus, le regard bien haut.

Le demi-pont (Setu bandha sarvangasana) : allongé sur le dos, les jambes pliées à la largeur des hanches, les mains posées de part et d’autre de votre corps, les paumes de mains vers le sol, doucement remontez le bassin vers le haut. N’affaissez pas le bassin. Restez le temps de 5 respirations. Répétez le mouvement 2, 3 fois.

L’étirement latéral : la jambe droite pliée, le pied contre le pubis, la jambe gauche tendue sur le côté, descendez le long de votre jambe gauche, attrapez l’arrière du pied gauche avec votre main gauche (le tibia ou le genoux en fonction de vos possibilités). Portez votre main droite au-dessus de votre tête, le regard bien haut, ou si vous en avez la capacité, portez votre main droite sur le pied gauche. Étirez ainsi tout votre flanc droit. Restez sur 5 respirations. Faites la même chose de l’autre côté.

L’ouverture du cœur allongé : une de mes positions favorites, idéale après une journée de travail. Placez une brique de yoga (ou un gros livre) entre vos omoplates. Allongez-vous sur le dos. Laissez aller votre buste sur la brique. Allongez les jambes, ou portez les en papillon. Appréciez l’étirement de tout votre corps. Portez vos mains en cactus, ou croisez les au dessus de votre tête (les coudes dans les paumes de mains). Restez dans la position aussi longtemps que vous le désirez.

30074239_10156139303356000_1590435793_o

 

Vous pouvez faire ce mudra lors de vos méditations. Pouces et index se touchent. Concentrez-vous sur Anahata, visualisez sa couleur et récitez son mantra (YAM) en le calant sur vos respirations.

 

 

 

 


VISHUDDHA CHAKRA

Le chakra de la gorge

Physiologiquement on situe ce chakra au niveau de la gorge. On l’associe donc facilement avec le flux du prana (souffle) et à l’expression vocale. Si ce chakra est équilibré, il vous est facile d’exprimer clairement vos ressentis et ainsi de libérer vos tensions émotionnelles. L’expression de soi vient naturellement lorsque l’on a pleinement trouvé l’équilibre des chakras inférieurs, et donc l’équilibre de notre existence : la communication est facilité quand on se sent stable, créatif, confiant et aimant. Ce chakra est également lié à l’espace : on y englobe les quatre éléments.

Si ce chakra est bloqué : il vous est difficile de vous exprimer, ou au contraire, vous avez tendance à beaucoup parler pour ne rien dire. Un esprit trop critique donc, ou une difficulté à s’exprimer verbalement. Physiquement, ce déséquilibre se traduit par des tensions au niveau des épaules et de la nuque, ou encore des problèmes de thyroïde.

 

1. Spécificités et représentation

VishuddhaLié : à l’espace

Couleur : Bleu

Son (bijna) : HAM

Sens : l’ouïe et la parole

Organe : oreilles et cordes vocales

Le triangle et le cercle représente l’élément subtil de l’espace. 16 pétales entourent ce chakra (AM, AM, IM, IM, UM, UM, RM, RM, LRM, LRM, EM, AIM, OM, AUM, AM, AH).

 

2. Postures, pranayama et mudra pour Vishuddha

Pour rééquilibrer Vishuddha, il est bon de pratiquer des postures dites « d’ouverture des épaules », ainsi que des postures aidant la décontraction de la gorge et de la nuque.

 

 

 

L’arc (Dhanurasana) : allongé sur le dos, ramenez les talons aux fesses et attrapez vos chevilles. Éloignez petit à petit les talons des fesses jusqu’à donner une belle ouverture du buste. Restez sur 5 respiration, relâcher, puis répéter le mouvement.

Le bâton (Dandasana) : assis les jambes tendues, le dos bien droit, aidez-vous de vos mains pour tenir la posture. Cherchez à ouvrir l’espace de votre poitrine. Restez sur 5 respirations.

Le Poisson (Matsyana) : asseyez-vous les jambes sous vos fessiers (ou tendez les jambes si cette posture n’est pas accessibles pour vous). Allongez le dos en vous aidant de vos coudes en angle droit. Laissez la tête reposer au sol. Restez sur 5 respirations.

La chandelle (salamba sarvangasana) : allongez-vous sur le dos. Portez vos jambes en l’air, au dessus de votre bassin, en vous aidant de vos mains. Ne forcez pas si vous avez des tensions dans le cou. Restez 2 à 5 min en respirant profondément.

 

Pour le pranayama (exercice de respiration) vous pouvez pratiquer la respiration Ujjayi (le souffle victorieux). Pour les plus confirmés, vous pouvez ajouter à votre pratique des rétentions poumons à vide tout en activant le verrou de la gorge Jalandhara Bandha.

29994227_10156139303326000_484019124_o

 

Vous pouvez faire ce mudra lors de vos méditations. Pouces et index se touchent. Concentrez-vous sur Vishuddha, visualisez sa couleur et récitez son mantra (HAM) en le calant sur vos respirations.

 

 


AJNA CHAKRA

Le chakra du 3e oeil

Physiologiquement on situe ce chakra entre l’espace inter-sourcilier, à l’endroit dit du « 3e oeil ». Ce chakra est le symbole de la sagesse et de l’intelligence. C’est le centre du front et du commandement, certains y voient même le siège de l’âme. Il organise tel un chef d’orchestre l’activité des autres chakras et les équilibrent. Lorsqu’il est équilibré, Ajna vous procure une bonne intuition et un esprit d’analyse développé.

Si ce chakra est bloqué : vous avez du mal à suivre votre instinct. Vous avez tendance à être trop présent sur le domaine psychique ou intellectuel. Physiologiquement, le déséquilibre de ce chakra peut provoquer des troubles du sommeil (insomnies, cauchemars, …), des maux de tête, des problèmes de vue…

1. Spécificités et représentation

ajna-imageLié : à mahat (pure conscience qui anime les 5 chakras inférieurs).

Couleur : violet

Son (bijna) : OM

Sens : le souffle ainsi que les 5 autres sens

Organe : psyché et épiphyse

On y trouve Rudra Granthi, le nœud de la raison et de la conscience. Lorsqu’il est dénoué, nous agissons sous l’intuition pure, le raisonnement est bon, la conscience est éveillée. 2 pétales constituent ce chakra.

2. Postures et mudra pour Ajna

Lorsque vous pratiquez dans le but d’éveiller Ajna, en réalité c’est Ajna qui vous guide dans votre pratique. On privilégiera les postures dites « d’introspection », pour aider à entrer dans un état de calme mental.

 

 

 

 

La pince debout (Uttanasana) : les pieds joints, talons légèrement écartés, les gros orteils se touchent, descendez votre buste comme si vous tentiez de toucher vos cuisses avec votre nombril. Laissez aller le haut du corps et les bras. Relâchez également la nuque et tout autre tension. A chaque expiration, essayez de rentrer plus profondément dans la posture. Restez 3 minutes.

Le chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana) : à partir de la pince debout, portez vos mains au sol, à largeur d’épaule, et allongez les jambes derrière vous, laissez les tendues (et ce même si vos talons ne touchent pas le sol). Le dos est droit. Pliez les genoux si vous avez du mal à entrer dans la posture. Portez le regard vers le nombril, relâchez le ventre, ouvrez les épaules. Respirer bien. Restez une minute.

La pince (Paschimottanasana) : Asseyez-vous et allongez les jambes. Relâchez le buste, comme si vous vouliez porter votre nombril sur vos cuisses. Relâchez bien les épaules et la nuque. A chaque inspiration, entrez plus profondément dans la posture, cependant ne forcez pas. Profitez de ce moment pour faire le vide. Restez une à deux minutes.

 

Pour le pranayama (exercice de respiration) vous pouvez pratiquer la respiration Nadi Shodhana (respiration alterné des deux narines) qui vous aidera à rétablir un équilibre énergétique.

29920075_10156139299016000_1341832536_n (1).jpg

 

Vous pouvez faire ce mudra lors de vos méditations. Pouces et index qui se touchent. Concentrez-vous sur Ajna, visualisez sa couleur et récitez son mantra (OM) en le calant sur vos respirations.

 

 


FIN DE LA PARTIE 2

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à Liker et à Partager ! Merci de votre soutien !

Rappelez -vous que ce n’est pas à vous de vous adapter au Yoga, mais au Yoga de s’adapter à vous. La pratique du Yoga n’est pas une performance, c’est un outil pour entrer en contact avec vous-même. Installez-vous dans les postures jusqu’à ‘sentir quelque chose’, rien ne sert de forcer.

Le travail sur vos chakras ne remplacent pas une consultation médicale si vous pratiquez dans l’unique but de défaire des douleurs physiques.

Sources : ‘L’enseignement du Yoga’ de Mark Stephens, ‘A chacun son Yoga’ de Victoria Woodhall, l’article ‘Testez vos chakras’ de Jeanina Carmesin. le site Yoga Coaching.

Une réflexion sur “Les chakras partie 2 – Anahata, Vishudda, Ajna chakra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s